Des plateformes de mise en relation voient le jour pour soutenir les agriculteurs

Publié par Mission Société Numérique
Actualités 14.04.2020

De nombreux agriculteurs se trouvent dans  l’impossibilité de vendre leurs produits. D’autres sont en quête de salariés pour la plantation, le semis, la cueillette voir la conduite d’engins agricoles, la main d’oeuvre saisonnière prévue ne pouvant plus venir en raison des restrictions. Avec le confinement, la fréquentation des marchés a diminué drastiquement. Si certaines villes peuvent conserver ces points de ventes en respectant des conditions strictes de distances de sécurité, la plupart ont fermé. La vente directe connaît un essor et les producteurs s’organisent différemment pour pouvoir subvenir à la demande.

Plusieurs plateformes ont vu le jour pour mettre en relations producteurs et consommateurs, producteurs-employeurs et personnes disponibles pour donner un coup de main.

Lila Meghraoua revient, dans Uzbek&Rika, sur la réorganisation des producteurs agricoles

Des bras pour ton assiette

Cette plateforme, lancée par le ministère de l’Agriculture et la FNSEA, met en relation des es salariés n’ayant plus d’activité en raison du confinement  et des agriculteurs en quête de main d’oeuvre  pour les récoltes de fruits et de légumes et pour les semis de printemps. Le salarié peut ainsi cumuler ses indemnités de chômage et son salaire agricole. Selon la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a indiqué, le 10 avril,  240 000 personnes s’étaient  inscrites sur la plateforme.

Alimentationcitoyenne.fr

Cette nouvelle plateforme se propose aussi de mettre en relation, partout en France, des agriculteurs en recherche de main d’oeuvre ou souhaitant vendre leurs produits, avec des citoyens désireux donner un coup de main, ou faire leurs achats auprès des producteurs.

Le Marché vert

Trois journalistes culinaires  ont créé, le 28 mars, une carte collaborative de circuits courts : le Marché Vert. Cette carte répertorie toutes les initiatives permettant aux consommateurs de manger local en période de confinement : épiceries paysannes, points de collecte, vente à la ferme, AMAP actuellement ouvertes, marchés ayant obtenu une dérogation, etc. Cette carte collaborative permet de recenser les circuits-cours existants ou en projet : elles permet aussi d’en créer de nouveaux.  « Si vous avez le numéro de votre maraîcher, que vous connaissez bien une ferme en campagne ou un restaurateur près de chez vous, vous pouvez les inviter à devenir point relais. L’idée, c’est que cette carte collaborative ne s’arrête pas au remplissage d’un formulaire, mais permette au contraire d’inciter les gens à créer eux même de nouveaux points relais », explique la co-fondatrice.  Près de 1000 initiatives sont recensées à ce jour sur la carte du Marché Vert.

Une carte collaborative en Provence-Alpes-Côte-d’Azur pour lister les producteurs

«Livraison à domicile, paniers, commandes groupées, partageons nos bons plans ». France 3 Provence-Alpes-Côte-d’Azur propose au public de répertorier les producteurs de la région  grâce a une carte collaborative.

 solidarite-occitanie-alimentation.fr

La Région Occitanie a ouvert une plateforme de référencement sous forme de carte interactive des producteurs et petits commerçants en capacité d’effectuer des livraisons de produits alimentaires directement chez les particuliers.  3 300 producteurs et commerçants d’Occitanie étaient inscrits le 8 avril  sur la plateforme. Tous se sont engagés à livrer les commandes à domicile en respectant les règles sanitaires en vigueur.

Mission Société Numérique

La Mission Société Numérique est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Elle met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Elle pilote les plans “Numérique Inclusif” et “Tiers-Lieux” du Gouvernement.