Des hackathons un peu partout dans le monde pour faire émerger des réponses aux défis du Covid19

Publié par Mission Société Numérique
Actualités 30.03.2020

Alors que les pays basculent dans le confinement, que les services de santé sont souvent submergés, qu’on prend la mesure de toute une série de pénuries (masques, tests, respirateurs artificiels), que l’école bascule dans l’enseignement a distance, des communautés de développeurs, des entreprises, des Etats (comme en Allemagne) ont entrepris de faire appel a l’intelligence collective pour identifier les principaux défis et imaginer des solutions : en Finlande, en Allemagne (avec 40 000 participants),  en Colombie (Hackaton para buscar soluciones), en Lithuanie  (HackTheCrisis) ou en Belgique, ce week end.

Ces appels à la mobilisation des développeurs et des makers pour imaginer des solutions prennent diverses formes : concours autour d’un défi thématique bien identifié,  ou  hackathons, plus ouverts, transversaux, qui explorent une grande diversité de défis.

Cette semaine, c’est l’OMS qui prend l’initiative d’un hackathon mondial : #BuildforCOVID19

Hacking Covid-19 : un hackathon en ligne pour outiller les professionnels de santé (France)

Health Factory (à l’origine du Hacking Health Camp de Strasbourg) organise un Hacking Covid-19 pour « créer des outils numériques qui aideront les professionnels de santé dans leur lutte contre le coronavirus ».

 « Les professionnels du soin nous soumettent d’ores et déjà des problématiques, nous vous proposons de rejoindre une équipe projet et aider à prototyper rapidement des solutions. Profitons du confinement pour contribuer à résoudre des problèmes liés à la gestion du coronavirus, sous la forme d’un hackathon en ligne ».

36 défis sont d’ores et déjà identifiés. Parmi lesquels

  • Une espèce de Wikipedia covid – Interface regroupant les infoss hors circuit officiel proposant des remèdes efficaces et naturels provenant de sources fiables
  • Détecter immédiatement la personne si elle est susceptible d’avoir les symtomes de ce virus
  • Utilisation de l’impression 3D pour la conception et la production d’équipements de protection médicale modulaires, réutilisables et recyclables.
  • Base de données des soignants disponibles et volontaires
  • Application de suivi de l’évolution du COVID-19, des patients à domicile et des personnes à risque avec dashboard et en multilingue
  • Collecter la littérature scientifique de qualité sur le COVID-19 pour adapter les pratiques
  • lister et adapter en temps réel les protocoles médicaux pour la prise en charge des patients atteints du COVID-19.
  • Exploitation des données de l’ARS Grand-Est pour anticiper les besoins sanitaires
  • Une hotline de volontaire pour assister les médecins généralistes (MG) pas à l’aise avec l’outil informatique, dans la mise en place et la gestion de la téléconsultation
  • Consignes patient en 1 clic : un outil permettant d’envoyer des consignes au patient très rapidement : consignes barrière par exemple
  • Disponibilité en temps réel des lits Covid-19
  • Créativité EHPAD : Collecter et diffuser des idées créatives pour soulager les EHPAD de l’isolement provoqué par le confinement/coronavirus. Idées pour aider aussi bien le personnel que les pensionnaires.
  • Outil de suivi du patient qui a appelé le SAMU, et qui n’a pas nécessité l’envoi d’ambulance ou de médecin à ce stade.
  • Chatbot pour répondre automatiquement aux questions du premier niveau pour faire gagner du temps au personnel soignant
  • Outil de visio ultra-simplifié pour permettre aux infirmières des personnes fragiles (seniors sans smartphones notamment) d’organiser un échange visio avec la famille
  • Offrir aux professionnels de santé un outil digital pour gérer massivement les demandes de premiers conseils/recommandations des patients pour les orienter et leur donner des suggestions.

« Hack the crisis » : un hackathon en Belgique les 27-29 mars 

Le monde des technologies et des start-ups belges organisera, le week-end du 27 au 29 mars, un hackathon intitulé Hack the crisis pour faire face à la crise, inspiré des initiatives similaires dans le monde entier. “Différentes équipes travailleront ensemble, à distance, sur de vastes problèmes économiques et sociaux qui sont tous liés à la crise du coronavirus”, indiquent les organisateurs.

Cinq thèmes ont été retenus : santé, éducation, bien-être et logistique.

Après un premier appel, des dizaines d’entreprises, d’organisations et de leaders industriels belges se sont déjà inscrits pour fournir activement des connaissances et des ressources.

Les résultats seront présentés lors d’une session en ligne le dimanche 29 mars à 18 heures.

France : les premiers projets issus du hackathon Covid-19 voient le jour

Le collectif Hack la crise organisait les 21 et 22 mars un hackathon afin de mettre au point des technologies pour aider plusieurs secteurs d’activités face à la crise actuelle.

D’emblée, les organisateurs avaient ciblé trois domaines : la santé, l’éducation et le secteur de TPE/PME. Parmi les 700 personnes qui avaient rejoint la plateforme, 60 ont pris un part active dans le développement des neuf projets sélectionnés,  répondant tous au cahier des charges initial : des services 100 % gratuits, en ligne, prototypables en 48 heures et répondant à un réel besoin

Les premiers projets ont vu le jour comme  SOSéquipements.fr, un site qui se donne l’ambition de simplifier la mise en relation des personnels  soignants  et des entreprises disposant de stocks, ou En cas d’urgence dentaire, ou Urgence-dentaire, un outil d’aiguillage pour guider vers le bon interlocuteur.

 Code Life Ventilator Challenge : un défi  mondial lancé par des acteurs de santé canadiens

La Fondation de l’Hôpital général de Montréal, Code Vie, en partenariat avec l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), a lancé un défi mondial d’innovation pour structurer les initiatives.

Elle appelle les designers, scientifiques, ingénieurs, makers, à concevoir un système de ventilation  « peu coûteux, simple, facile à utiliser et facile à construire qui puisse servir les patients COVID, en cas d’urgence. Il doit être facile à construire localement, doit être facile à vérifier sa fonctionnalité et doit répondre aux exigences de conception spécifiées ici ».

Trois projets  seront sélectionnés   et partagés avec le monde entier dès le 15 avril, après sélection et vérification du jury, composé d’experts, de médecins des unités de soins intensifs et d’ingénieurs.

Actualités 24.03.2020

Allemagne : 40 000 participants au hackathon « WirvsVirus » organisé par le gouvernement fédéral, 800 pistes d’action et projets en cours d’évaluation

Allemagne : 40 000 participants au hackathon « wirvsvirus » organisé par le gouvernement fédéral, 800 pistes d’action et projets en cours d’évaluation

Les 20 et 21 mars, 42 968 personnes ont participé en Allemagne au hackathon #WirvsVirus (NousvsVirus). Il s’agissait du plus grand concours d’idées numériques organisé en Allemagne à ce jour.

A travers ce hackathon, le gouvernement fédéral, en liaison avec plusieurs associations professionnelles et ONG, avait invité le public à imaginer et mettre en œuvre des outils numériques en vue de faire face à toute une série de problèmes révélés par l’épidémie et de « défis » à relever.

Avec plus de 40 000 participants, les limites de capacité ont été rapidement atteintes sur la plateforme : les participants devaient parfois faire preuve de patience pour échanger entre eux.

Actualités 24.03.2020

Allemagne : 40 000 participants au hackathon « WirvsVirus » organisé par le gouvernement fédéral, 800 pistes d’action et projets en cours d’évaluation

#Buildforcovid19 : un hackathon mondial organisé par l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance un hackathon mondial en ligne : l’objectif est de trouver des solutions aux défis posés par la pandémie de Covid-19

Facebook, Microsoft, Twitter, Slack, Giphy, Pinterest, TikTok, et WeChat sont partenaires de cet événement baptisé #BuildforCOVID19 Global Online Hackathon.

Ils mettront leurs ressources (techniques, s’entend) à disposition des participants. Sept thèmes ont été retenus:

  • La santé : comportements de prévention et d’hygiene (en particulier pour les pays et les populations à risque), soutien aux professionnels de santé de première ligne, passage a l’echelle de la télémédecine, stratégies de recherche des contacts et de confinement, développement de traitements et d’outils de diagnostic
  • Populations vulnérables : Problèmes rencontrés par les groupes de personnes qui sont touchées de manière disproportionnée par les divers problèmes sanitaires, économiques et sociaux liés à l’épidémie dans le monde, comme ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents ou pas de protection sociale.
  • Entreprises :l ’ensemble des problèmes auxquels les entreprises sont confrontées pour rester à flot, pour collaborer efficacement et déplacer certains pans de leurs activités en ligne.
  • Communauté : promotion de la connexion avec les amis, la famille et les voisins pour lutter contre l’isolement social ; numérisation des services publics pour les pouvoirs publics locaux
  • Éducation : environnements et outils d’apprentissage alternatifs pour les étudiants, les enseignants et l’ensemble du système éducatif
  • Divertissement : Des alternatives aux formes traditionnelles de divertissement qui preservent la santé des artistes comme du public.

Une fois inscrits sur la plate-forme Devpost, les participants doivent produire une vidéo de présentation de deux minutes maximum. L’objectif est de trouver une solution utilisable immédiatement et dans le monde entier.

Le jury se rassemblera pour examiner les projets la semaine du 30 mars 2020, et les résultats seront publiés le 3 avril 2020. Le gagnant ne recevra pas d’argent, mais sa solution sera largement relayée à travers “l’écosystème de la tech” et par les partenaires de l’événement.

HackCOVID : la communauté MyData explore des réponses numeriques qui sauvegardent les droits et libertés fondamentales

« Les caractéristiques du virus et de la COVID-19 font qu’il va falloir collecter des données personnelles extrêmement précises et intrusives, à une vitesse et une échelle sans précédent, pour se protéger et pour rentrer dans des modélisations épidémiologiques beaucoup plus granulaires, (…) Faciliter la collecte et l’analyse de données personnelles sous consentement pour tenter de sauver des vies (en étant réalistes et humbles) et retourner « à la normale » plus vite. C’est cette contrainte de préparer et obtenir du consentement éclairé qui nous semble cruciale pour équilibrer urgence en santé publique et sauvegarde des droits et libertés fondamentales, à court, moyen et long terme ».

Cette rencontre en ligne, baptisée HackCOVID — Léman, le 28 mars, avait pour  objectif « d’aider à faire comprendre les problèmes liés à la maladie COVID-19 et au virus, expliquer des solutions, ou aider à les construire ».

Mission Société Numérique

La Mission Société Numérique est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Elle met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Elle pilote les plans “Numérique Inclusif” et “Tiers-Lieux” du Gouvernement.

Articles en lien

Éclairages 17.03.2020