L’inclusion numérique, une des priorités du contrat de relance du Grand Paris  

Publié par Programme Société Numérique
Actualités 22.03.2021

Le contrat de relance et de transition énergétique (CRTE) de la métropole du Grand Paris, signé le 18 mars par son président  et par le préfet d’Île-de-France fait « de la lutte contre la fracture numérique l’un des axes prioritaires de leurs plans de relance ».

Déploiement du Pass Numérique

Lauréate des appels à projet « Pass Numérique » 2019 et 2020 de l’État, la Métropole coordonne actuellement le plus grand déploiement expérimental de ce dispositif en France, sur un périmètre de 15 communes représentant plus d’un million d’habitants.  A travers ces deux appels à projet, la Métropole consacre 3,8 M€ au déploiement du Pass numérique dont 1,8 M€ apportés par l’État.

Structurer les réseaux de centres de médiation et des aidants numériques

« Afin de mettre en œuvre ce dispositif, la Métropole a structuré un réseau des communes œuvrant contre la fracture numérique, notamment celle engagées dans le déploiement des Pass. Elle s’appuie pour cela sur son expérience en matière d’animation de communauté numérique, notamment développée dans le cadre de ses programmes « Explorateurs et Bâtisseurs du Numérique ».

La Métropole « consacre a minima 50 % de ses Pass aux demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et aux jeunes éloignés du marché du travail ». Son projet   « se concentre pour une large partie dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ».

En parallèle, « la Métropole travaille à renforcer ses liens avec les bailleurs sociaux sous l’angle de l’inclusion numérique des locataires situés en QPV. Cette action s’accompagne aussi d’une réflexion autour de la constitution d’un réseau métropolitain du reconditionnement et de redistribution de matériel informatique visant à remettre le matériel en état au bénéfice des populations les plus démunies ».

La Métropole pourra être associée à l’animation du réseau des conseillers numériques auprès des communes métropolitaines, « s’assurer de la mobilisation dans la durée de ces dernières et œuvrer à leur montée en compétence sur les sujets d’inclusion numérique ».  

La Métropole a déjà mis en place un programme de formation-action, les Explorateurs du  Numérique (visant à soutenir la montée en compétence des communes sur les enjeux liés au numérique et à l’innovation) et créé le Fonds Métropolitain d’Innovation Numérique (FMIN) afin d’accompagner les projets innovants portés par les communes.

« Fort de cette première phase d’expérimentation réussie de ses deux dispositifs, la Métropole souhaite accélérer ces projets en créant un programme complet de soutien à l’innovation ».

Le Contrat de relance et de transition écologique  consacre aussi un volet à la transformation numérique des commerces. Il prévoit une meilleure coordination des dispositifs mis en place par l’Etat (comme la plateforme clique-mon-commerce  qui propose aux PME des solutions de numérisation gratuites ou à tarif préférentiel pour permettre le développement d’activités en ligne) et par la Métropole (La Boutique connectée, un programme de sensibilisation dédié aux commerçants et artisans).

Programme Société Numérique

Le Programme Société Numérique de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Il met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Il pilote la stratégie nationale pour un numérique inclusif du Gouvernement.