Conseillers numériques France Services : 14 000 candidats et une circulaire

Publié par Programme Société Numérique
Actualités 10.02.2021

Le volet « inclusion numérique » du Plan de relance prévoit la formation et le recrutement de 4 000 conseillers numériques France Services, accueillis par des collectivités territoriales et les acteurs privés associatifs ou relevant de l’économie sociale et solidaire.

Ces conseillers numériques France Services assureront des permanences, organiseront des ateliers, proposeront des mini-formations afin de permettre aux personnes « éloignées du numérique » de s’approprier progressivement les usages numériques du quotidien. Les conseillers recrutés bénéficieront d’un contrat de travail sur 2 ou 3 ans.

Une plateforme pour devenir conseiller numérique France Services ou pour accueillir des conseillers numériques a été mise en place : conseiller-numerique.gouv.fr.

Localtis (le fil d’information de la Banque des Territoires) rapporte que 14 000 candidats se sont d’ores et déjà manifestés sur la plate-forme, moins de trois mois après son ouverture.

Une circulaire publiée le 21 janvier  demande aux Préfets d’ouvrir « un dialogue « permettant une mise en œuvre coordonnée du dispositif ». Ce dialogue s’appuie sur la liste des structures locales qui ont indiqué à l’ANCT envisager d’accueillir un ou plusieurs Conseillers numériques. Il revient aux Préfets de transmettre au plus tard le 19 février 2021 leurs premières propositions de structures d’accueil de Conseillers numériques France Services, « en veillant à la pertinence du maillage territorial et à l’articulation avec les dispositifs existants, à commencer par les espaces France Services ».

L’annexe 1 de la circulaire clarifie les missions des Missions pouvant être confiées à un Conseiller numérique France services.

L’annexe 2 précise les modalités de concertation relatives au déploiement des conseillers numériques France Services

L’annexe 3 clarifie l’articulation des conseillers numériques avec les espaces France Services existants.

« Les missions des Conseillers numériques France Services complètent l’offre d’accompagnement des espaces France Services fixes et mobiles existants dans le département. Outre ses missions prioritaires (aide à la prise en main d’un équipement informatique, navigation sur Internet, gestion des courriels, bases du traitement de texte,, le Conseiller numérique peut répondre à une demande en lien avec le numérique.

Les Conseillers numériques n’ont cependant pas vocation à accompagner les usagers dans leurs démarches administratives, en dehors des démarches les plus basiques ou pour débloquer une situation liée à un manque d’habileté numérique. Passé cet éventuel premier « coup de pouce », ils doivent renvoyer l’usager vers la France Services la plus proche, pour l’accompagnement aux démarches administratives figurant dans le bouquet de services France Services ».

L’annexe 4 détaille les Instructions pour la généralisation du service public numérique Aidants Connect.

« Le déploiement de ce service public numérique s’effectuera par vague territoriale (par région) et ce déploiement s’accompagnera de l’organisation d’une formation d’un jour et demi autour des problématiques relatives à l’accompagnement d’usagers (création de mails, utilisation FranceConnect, compréhension des enjeux relatifs à la manipulation de données personnelles, prise en main du service Aidants Connect, etc.). Cette formation est prise en charge par l’ANCT avec comme objectif 20 000 aidants habilités et formés en 2021. Le déploiement de ce service numérique s’effectuera à la fois auprès de structures labellisées France Services mais également auprès d’autres structures ».

Programme Société Numérique

Le Programme Société Numérique de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Il met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Il pilote la stratégie nationale pour un numérique inclusif du Gouvernement.