Le programme France Services  poursuit son déploiement

Publié par Mission Société Numérique
Actualités 30.06.2020

Depuis le 1er janvier 2020, 534 France Services ont ouvert sur l’ensemble du territoire : 80% en territoire rural, dont 50% en zone de revitalisation rurale (ZRR). Ces France Services donnent notamment accès à la Caisse d’allocations familiales, à la Caisse nationale d’Assurance maladie, à la Caisse nationale d’Assurance vieillesse, à Pôle emploi ou encore à La Poste.

Deux tiers d’entre elles ont   ont assuré un service d’accueil par mail et par téléphone durant le confinement. Elles accueillent à nouveau le public depuis le 26 mai.   De  nouvelles labellisations verront le jour d’ici le 1er septembre. L’objectif final est d’en ouvrir une par canton d’ici 2022, conformément à l’engagement du Président de la République.

Actualités 10.04.2020

80% des  maisons France Services en activité malgré le confinement

80% des  Maisons France Services en activité pendant le confinement  

La plupart des maisons France Services se sont organisées, pendant le confinement,  pour proposer un accueil à distance, par l’intermédiaire du télétravail quand cela est possible et selon les équipements à disposition chez les agents concernés. Ces contacts par mail et par téléphone permettent notamment d’aiguiller les citoyens au milieu des aides qui sont à leur disposition.

Les principales demandes concernaient l’actualisation mensuelle des droits auprès de Pôle emploi, le report  de la campagne de déclaration des revenus, les dispositions d’urgence mises en place par le gouvernement et les informations concernant les assurances maladie et les allocations familiales.

Actualités 10.04.2020

80% des  maisons France Services en activité malgré le confinement

Des « France Services Mobiles »  cet été dans 30 quartiers prioritaires de la politique de la ville

Le ministère de la Cohésion des territoires, en partenariat avec la Banque des territoires,  a lancé le 9 juin  un appel à manifestation d’intérêt pour renforcer le financement en investissement nécessaire pour faire circuler 30 France services itinérantes dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et de, dès cet été.

Une  « France Services Mobile » est service public itinérant de type « camping-car » matérialisé par l’installation temporaire d’agents dans des zones prédéfinies et facilement accessibles pour les usagers (à proximité des mairies, des marchés, des places fréquentées, des centres commerciaux, etc.).

Les agents disposent d’un véhicule de type camping-car ou bus afin d’y recevoir les usagers. Les permanences et les passages du véhicule sont indiqués selon un calendrier défini à l’avance et communiqués à l’ensemble des habitants de la zone de couverture.

Les « Bus France Services » répondent  aux mêmes critères de labellisation obligatoires qu’une structure fixe.

De nouvelles France Services en cours de labellisation

Le  programme poursuit son déploiement avec une nouvelle campagne de labellisation au 1er septembre, qui concerne plus de 300 structures candidates. Les critères sont stricts pour permettre à chacun, où qu’il soit, de disposer d’un service de qualité.

Parmi les critères indispensables figurent la présence de 2 agents par structure, une ouverture cinq jours/sept et des normes d’espace et de confidentialité rigoureuses. Un cabinet de certification, Vitalis, filiale d’AFNOR, a été sélectionné pour vérifier dans chaque nouvelle structure le respect du cahier des charges. Si ces ces structures sont particulièrement attendues en zones rurales où l’accès aux services est souvent limité, le Gouvernement entend également en ouvrir au moins une dans chaque quartier en politique de la ville.

L’objectif est de disposer d’une France services par canton, environ 2 500 d’ici 2022, et ainsi d’avoir un maillage territorial satisfaisant.

Mission Société Numérique

La Mission Société Numérique est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Elle met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Elle pilote les plans “Numérique Inclusif” et “Tiers-Lieux” du Gouvernement.