apps.education.fr : une plateforme et des outils pour faciliter l’enseignement à distance

Actualités 10.06.2020
Actualités 02.06.2020

Enseignement à distance : les députés tirent un  bilan nuancé de la continuité pédagogique

Le ministère de l’Éducation nationale a accéléré le développement d’apps.education.fr  qui regroupe en un seul point d’accès un ensemble de services gratuits et en open source pour faciliter le travail à distance.

Apps.education.fr constitue la  réponse du  Ministère de l’éducation aux difficultés rencontrées par les enseignants lors de la mise en place de la continuité pédagogique, avec de nombreux services qui se sont avérés indisponibles, du fait d’un afflux hors-norme de connexions.

Selon le rapport de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation,  l’urgence de la crise a conduit les professeurs « pour pallier les manques et les insuffisances des outils de communication numériques mis à leur disposition, à utiliser par défaut des modes de communication dérivés et des outils commerciaux mal sécurisés, essentiellement anglo-saxons, pour communiquer avec leurs élèves et leurs familles ». 

La Cour des comptes portait en juillet 2019 un jugement sévère sur  les outils collaboratifs des Espaces numériques de travail (ENT), déployés conjointement par les rectorats et les collectivités territoriales : ils sont, « en pratique, peu utilisés, les enseignants préférant recourir à des solutions plus ergonomiques et faciles d’accès (…) Ainsi, l’éducation nationale n’est pas en mesure d’offrir des solutions techniques aussi performantes que ces outils externes « prêts à l’emploi ». Elle perd la main sur des logiciels implantés dans son parc informatique et/ou utilisés par les agents et les élèves alors que les éditeurs de logiciels, attentifs aux potentialités des marchés éducatifs et à la formation précoce de futurs utilisateurs déploient des offres spéciales pour équiper les écoles et les établissements à des conditions commerciales ou partenariales très avantageuses ».

Actualités 02.06.2020

Enseignement à distance : les députés tirent un  bilan nuancé de la continuité pédagogique

Les enseignants se sont appropriés les ENT selon Régions de France 

Après la fermeture des lycées, les ENT ont du faire face à une croissance très importante des connexions. Durant la première semaine, les enseignants ont souvent eu du mal à accéder aux ENT. Les élèves aussi. Les connexions ont été multipliées par 4 à 10 en quelques jours. Selon François Bonneau,  Président délégué de Régions de France, interrogé par le Café pédagogique, François Bonneau,  Président délégué de Régions de France,  «le  nombre de documents transmis a explosé… Cette mutation c’est 3 ou 4 jours pendant lesquels il a fallu adapter les flux de transmission». Selon les régions, « jusqu’à cette crise 70% des enseignants s’étaient appropriés les ENT. On observe que c’est 100% maintenant »

Selon François Bonneau, le taux de 5 à 8% de décrocheurs qu’affiche le ministère viendrait des taux de connexion des élèves aux ENT.

Une première version de la platefome Apps.education.fr est désormais accessible

Cette  première version de la plateforme Apps.education.fr  permet d’accompagner les professeurs en matière de continuité pédagogique, mais également de répondre aux enjeux de continuité administrative ».

La plateforme Apps.education.fr comprend ainsi des applications libres de :

  • diffusion de vidéos : Peertube
  • partage de documents: Nextcloud
  • édition de texte en mode collaboratif : Etherpad et Codi-MD
  • forum : Discourse
  • blog :  solution propre développée par les services académiques de l’éducation nationale
  • webconférence : Jitsi

« Fruit d’une mise en synergie de savoir-faire des agents de l’éducation nationale, la réalisation de cette version bêta, dans des délais imposés par l’urgence de la crise, s’est appuyée sur la mobilisation d’un réseau de contributeurs académiques (informaticiens et enseignants) ».

« Pour répondre rapidement à la nécessité de mettre à disposition une offre riche, simple et sécurisée, le ministère a par ailleurs opté pour un hébergement temporaire externalisé sur des infrastructures cloud auprès d’industriels français OVH et Scaleway. Cette collaboration est le fruit de l’appel aux entreprises du numérique lancé par le secrétaire d’État au Numérique le 10 mars dernier afin qu’elles puissent aider les initiatives institutionnelles ».

Articles en lien

Actualités 04.06.2020
Actualités 05.06.2020
Actualités 02.06.2020