Usages du numérique  en temps de confinement : deux études en cours du GIS Marsoin

Publié par Mission Société Numérique
Actualités 11.05.2020

Le GIS Marsouin lance deux enquêtes afin de mieux comprendre les usages du numérique  en temps de confinement.

« CAPUNI Crise » : miroir confiné de CAPUNI 2019

Le GIS Marsoin entrepris d’interroger  1500 personnes  en vue de mieux comprendre les usages du numérique par les individus en temps de confinement. L’étude portera sur  1500 individus Breton, dont 500 résidant en zone rurale isolée (ZRI) et 2000 nationaux, dont 1000 résidant en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Cette enquête est soutenue par la Région Bretagne, partenaire historique du groupement, et par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

« Situation de confinement et usages pédagogiques des technologies numériques en Bretagne »

 La seconde enquête s’adresse aux enseignants (maternelle, primaire et secondaire). « Quels outils pédagogiques numériques utilisent ils (ou non) pour accompagner leurs élèves ? Sont-ils à l’aise ? Quelles sont leurs difficultés, leurs préoccupations, leurs inquiétudes et espoirs ? »

Premiers résultats au début de l’été. Le questionnaire est ici.

Les Gilets jaunes et le numérique : un instantané

Le GIS Marsoin a rendu publique le 29 avril une note passionnante consacré aux usages et perceptions vis-à-vis du numérique de la population des gilets jaunes, à l’aune de leurs usages et perceptions vis-à-vis du numérique », en s’appuyant sur les résultats de l’enquête Capuni.

« En mars 2019, 8 % des Français déclaraient avoir participé au mouvement des GJ (occupation de rond point, manifestation, etc.). Il s’agissait plutôt d’hommes (60 %), avec une forte proportion d’ouvriers  et de personnes plutôt jeunes. Ceux qui se sont déclarés GJ au moment de l’enquête avaient en outre plus tendance à estimer que leur vie était « difficile » au regard du revenu par foyer et craignaient davantage l’isolement social » .

S’agissant du suivi des discussions du mouvement sur les réseaux sociaux, l’enquête montre que cela concerne 34 % des GJ, contre 22 % de l’ensemble des Français qui ne participaient pas au mouvement. « Cependant, cet « effet GJ » n’est pas clairement identifié statistiquement en tant que tel, car s’agissant du suivi du mouvement via les réseaux sociaux, l’effet du jeune âge, très significatif, tend à prévaloir sur les autres effets possibles (on rappelle que les tranches d’âge les plus jeunes sont plus présentes parmi les GJ par rapport à l’ensemble des Français). Enfin, un tiers des GJ déclaraient ne pas suivre le mouvement via le numérique (ni dans les médias, ni via les réseaux sociaux) ».

Au-delà de l’âge, du revenu et du niveau d’études, qui sont les indicateurs les plus discriminants dans le fait d’être internaute ou non, on note que les GJ seraient plutôt plus internautes que l’ensemble des Français (96 % contre 91 % dans le reste de la population).

 

 

Mission Société Numérique

La Mission Société Numérique est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Elle met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Elle pilote les plans “Numérique Inclusif” et “Tiers-Lieux” du Gouvernement.

Articles en lien

Éclairages 30.09.2019
Éclairages 23.03.2020
Dossiers 03.03.2020
Dossiers 09.10.2019

Commentaires

  1. Hello world! - Intelligence Artificielle 12.06.2020

    […] Usages du numérique  en temps de confinement : deux études en cours du GIS Marsoin […]

  2. test 2 - Intelligence Artificielle 12.06.2020

    […] Usages du numérique en temps de confinement : deux études en cours du GIS Marsoin – Laborato… […]