Plus de 3 100 postes de médiateurs et d’accompagnateurs numériques proposés fin 2019 à des volontaires du service civique

Publié par Mission Société Numérique
Éclairages 10.12.2019

Après avoir séduit 92 000 jeunes en 2016, puis 125 000 en 2017, 140 000 en 2018, l’Agence du service civique compte en attirer 140 000 en 2019. En 2018, plus de 1 100 organismes étaient agréés pour l’accueil de jeunes en Service Civique : organismes sans but lucratif, collectivités et autres personnes morales de droit public, sociétés d’économie mixte, entreprises solidaires d’utilité sociale…

Le site de l’Agence du service civique permet aux volontaires d’identifier les missions et les postes qui les intéressent avant de présenter leur candidature.

Début décembre, le moteur de recherche site de l’Agence du service civique proposait 1 239 missions (5 % du total des propositions) et 3 158 postes (sur un total de 71 923, soit 4,4 %) à dominante numérique : le terme numérique figure explicitement dans l’intitulé de la mission.

Il s’agit pour l’essentiel de missions et de postes (un organisme peut faire appel à plusieurs volontaires dans le cadre d’une mission) dans les domaines de l’accompagnement, de la médiation, de la formation ou de l’initiation au numérique.

77 % des missions (69 % des postes) sont décrites comme relevant de la solidarité et 16 % des missions (27 % des postes) de l’Éducation pour tous.

Un zoom sur la désignation des 1 239 missions (et 3 158 postes associés) qui se réfèrent explicitement au numérique met en relief la diversité des missions.

467 postes proposés décrivent la mission comme celle d’un ambassadeur numérique, avec une grande diversité de déclinaisons : ambassadeur du numérique, ambassadeur des usagers et du numérique, ambassadeur de la culture numérique, ambassadeur numérique 2.0, ambassadeur du numérique éducatif, ambassadeur de l’outil numérique pour tous, ambassadeur de la culture par le numérique, ambassadeur numérique en mairie annexe et état civil, ambassadeur du numérique pour l’accès aux droits, ambassadeur du carnet de soins numérique ambassadeur chargé du numérique

1 059 postes proposés décrivent la mission comme celle d’un « accompagnateur » ou comme visant à « accompagner » les personnes.

95 postes proposés mentionnent explicitement les fonctions de « médiateur numérique » ou celle de « médiation numérique ».

Les verbes qui reviennent le plus souvent dans la description de la mission sont « accompagner » (68 % des missions), « faciliter » (66 %) et « orienter » (26 %)

Unis Cité (une association qui joue un rôle d’intermédiaire entre les jeunes volontaires qu’elle emploie et les collectivités auprès desquels ceux-ci assurent leur service civique), est pour les missions « explicitement numériques, le principal recruteur de jeunes volontaires pour le service civique (avec 389 missions et 614 postes), devant Pôle Emploi.

Si on rentre dans le détail des fiches de mission, que leur intitulé se réfère ou pas au numérique, on constate qu’un nombre croissant de missions comporte une forte composante numérique, comme l’accompagnement des personnes face aux procédures dématérialisées.

C’est le cas, notamment, des 368 postes proposés début décembre par les Préfectures, qui ont objet d’« accompagner les usagers dans les services des Préfectures» : les fiches de missions mentionnent, par exemple, « que le volontaire pourra orienter et aider les personnes ayant des difficultés avec l’informatique », qu’il  accompagnera les usagers dans l’utilisation des nouveaux outils numériques en les aidant à utiliser les nouveaux supports dématérialisés, pour les rendre autonomes dans l’utilisation des outils numériques, et les aider à la prise en main des services proposés ».

Mission Société Numérique

La Mission Société Numérique est une mission d’appui aux collectivités et aux acteurs de proximité sur les questions liées au numérique. Elle met en œuvre un programme d’actions pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et favoriser le développement numérique des territoires. Elle pilote les plans “Numérique Inclusif” et “Tiers-Lieux” du Gouvernement.

Articles en lien

Éclairages 10.12.2019
Expériences 02.09.2019