Select Page

Soutien aux associations dans les quartiers prioritaires : des acteurs de la médiation numérique parmi les lauréats de #TremplinAsso

Dans le cadre de la Mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, le Ministère de la Cohésion des Territoires vient de publier la liste des 44 projets lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt doté de 15 millions d’euros, lancé en février dernier, qui permettra aux associations de développer leurs solutions à plus grande échelle dans les quartiers politiques de la ville. Il s’agit de « fédérer un réseau d’associations œuvrant pour la réussite républicaine des jeunes des quartiers » souligne Julien Denormandie, Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement.

Parmi les associations retenues, plusieurs déploient des projets numériques ou sont des acteurs reconnus de la médiation numérique.

Association française des petits débrouillards

Premier réseau national d‘éducation populaire à la science et par la science, avec 19 associations régionales, 58 antennes et relais territoriaux, 200 salariés permanents et 2 000 animateurs bénévoles, les Petits Debrouillards ont accompagné les activités de 700 000 jeunes et enfants. L’Éducation au numérique constitue l’un des trois axes du projet associatif du mouvement des Petits Débrouillards : « avec pour objectif de donner à chacun et chacune accès à ces technologies au service de la citoyenneté et du savoir partagé ».

Le mouvement des Petits débrouillards, au travers de ses antennes régionales, conduit toute une série de projets autour de l’éducation au code (les petits débrouillards sont partenaires de l’Inria sur le projet class’code), de la fabrication numérique, des objets connectés (mieux comprendre l’internet des objets pour s’en servir intelligemment), de la production de contenus (création web, cartographie collaborative, réalisation de vidéos, écriture collaborative), de la compréhension des réseaux sociaux et de l’éducation aux médias

Emmaüs Connect

Depuis 2010, Emmaüs Connect agit pour faire reculer l’exclusion numérique. À ses débuts, l’association proposait aux plus démunis des recharges téléphoniques et un accès à Internet à des tarifs sociaux via le programme « Connexions Solidaires ». En 2015, en lien avec la dématérialisation progressive des démarches administratives, l’association a été conduite à structurer un accompagnement au numérique, sous la forme d’ateliers thématiques (« caf », « emploi » ou « banque »). Ces ateliers pédagogiques visent l’acquisition de compétences de base et la prise en main des principaux sites web et applications utiles au quotidien. Cet accompagnement est proposé dans les points d’accueil mais aussi au sein de structures sociales et associatives grâce à des financements des partenaires. L’association développe aussi des services (outils d’évaluation, cartographies, formations) pour les acteurs sociaux et les opérateurs de services publics pour mieux accompagner à l’ère du 100 % en ligne.

LePoleS  

 LePoleS est une association d’insertion professionnelle et de formation au numérique active dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville en Ile-de-France. Ses actions, la mobilisation de dispositifs d’insertion par l’économique et la mise en œuvre d’actions d’éducation populaire ont permis de salarier en 2017 plus de 200 demandeurs d’emploi dont la majorité vit dans les quartiers populaires.

En 2016, son programme « Ma6TVaCoder » a obtenu la labellisation Grande Ecole du Numérique pour l’ouverture d’Ecoles du web à Villeneuve-la-Garenne, Pierrefitte-sur-Seine, Pantin, Vitry-sur-Seine, Gonesse, Chelles, Paris 18e, Poissy. Ses Ecoles du web proposent un parcours emploi / formation de 10 mois dans le cadre d’un chantier insertion.

Avec l’ouverture en 2017 de FabLabs adossés à ses Ecoles du web, LePoleS a conçu les premiers tiers lieux au cœur des quartiers populaires dédiés à la formation professionnelle et à l’éducation numérique. Pole S travaille désormais à la mise en place d’ateliers de médiation numérique à destination des résidents des quartiers.

Unis-Cité

Unis-Cité est une association créée en 1995 pour proposer aux jeunes français de s’engager pour une période de leur vie en faveur de l’intérêt général. Un engagement qui s’inscrit, depuis 2010, dans le cadre du « Service Civique ». Unis-Cité mobilise les jeunes sur deux types de missions de Service civique : des missions d’envergure nationale répondant à des grandes causes sociétales et des projets locaux répondant à des besoins sociaux prioritaires. Unis-Cité a noué des partenariats avec de nombreuses collectivités autour de la médiation numérique : recrutement et formation des volontaires du service civique. Elle anime en place le programme Les Connectés qui vise à renforcer l’autonomie des habitants grâce à des ateliers pédagogiques sur la découverte des équipements numériques, Depuis 2018, en Loire-Atlantique, 16 volontaires entre 16 à 25 ans participent au déploiement d’un service public itinérant d’accès aux démarches numériques. Avec le soutien d’AG2R La Mondiale, Unis-Cité déploie pres de 200 volontaires dans 20 territoires pour faciliter l’inclusion numérique des séniors. Unis-Cité anime également le programme   Ambassadeur des Médias et de l’Information «qui vise a promouvoir aux côtés des bibliothèques, une pratique citoyenne des médias numériques auprès des jeunes».

Wimoov

Initialement centree sur le covoiturage, Wimoov (ex-Voiture & co) a progressivement étendu son champ autour de deux enjeux clés : la promotion d’une mobilité quotidienne accessible à tous et l’’accompagnement des publics vers une mobilité autonome et durable. Wimoov développe des plateformes de mobilité au plus près des besoins des personnes en situation de fragilité, à l’échelle des territoires urbains, périurbains et ruraux. Ses plateformes accompagnent plus de 11 000 personnes par an, personnes en insertion professionnelle, mais aussi personnes en situation de handicap ou publics seniors.

Zone d’expression prioritaire (Zep)

Créé en 2013, la ZEP est un media web porté par une équipe de journalistes professionnels qui soutient les jeunes « dans leur volonté de témoigner, de « se » raconter, mais aussi de s’emparer de l’actualité comme de tous les sujets qui les concernent».  A cette fin, la ZEP met en place et anime des conférences de rédactions et ateliers d’écriture via un réseau d’associations de l’éducation populaire, d’établissements scolaires, d’associations étudiantes et autres structures dédiées aux jeunes comme les Missions locales. Issus de tous les milieux sociaux et de toutes les régions, les jeunes contributeurs, pour la plupart entre 15 et 25 ans, livrent ainsi des récits sous forme de textes, de dessins, de photos ou de vidéos qui dressent un panorama inédit, divers et bien vivant des jeunesses en France. La Zep est partenaire  de de France Inter et du quotidien Libération.

À propos de l'auteur

Mission Société Numérique

La mission Société Numérique met en œuvre un programme d’action pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et pour accompagner la transition des territoires. Notre ambition : structurer, outiller et accélérer des projets pour faire émerger une société numérique innovante et inclusive.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques