Select Page

En 10 ans, le temps passé sur internet a quadruplé en France

Chaque année, l’institut Mediametrie dresse un bilan annuel de l’année Internet.

Selon Médiamétrie, près de 53 millions de personnes se connectaient, en 2018 chaque mois sur internet et 43,3 millions chaque jour.

  • En 10 ans le temps passé sur internet a quadruplé. Les 35-49 ans sont les plus férus dinternet: ils y passent près de 2 h 30 chaque jour. Mais les jeunes sont de plus en plus présents sur internet, à limage des 11-14 ans qui consacrent aujourdhui 1 h 26 à surfer chaque jour, soit 23 minutes de plus quen 2017.
  • On recense également 6,5 millions de Français particulièrement adeptes dinternet, avec 6h49 dutilisation quotidienne. Ils ne représentent que 15 % de la population internaute mais 44 % du temps passé sur internet.
  • On compte aujourdhui 34 millions de mobinautes au quotidien, soit 3 millions de plus que lan dernier.
  • Cette domination du mobile sest encore renforcée en 2018: après le « mobile- first », voici l’émergence du « mobile-only », notamment chez les plus jeunes. Sur leurs 2 heures de surf quotidien, les 15-24 ans en passent les trois quarts sur leur mobile. Ils sont dailleurs 6 sur 10 à utiliser exclusivement leur smartphone pour naviguer sur internet chaque jour.
  • Si les mobinautes visitent en moyenne 56 sites par mois contre 18 applications, ces dernières concentrent 90% du temps passé sur mobile. Près de la moitié du temps dévolu à ces applications se concentre sur les 10 plus visité
  • Les réseaux sociaux simposent comme 1ère activité sur internet: ils représentent 1/5 du temps passé sur internet et 1/3 chez les 15-24 ans. 
  • Les messageries instantanées se distinguent également par leur forte croissance. En 1 an, le temps passé sur ces dernières a doublé avec 11 millions dinternautes quotidiens.  

Médiamétrie pointe également, parmi les tendances de l’année 2018, « le développement de nouveaux modes de consommation autour des notions de partage, de dons, danti-gaspillage et d’écologie avec bien souvent une désintermédiation, cest-à-dire un échange direct entre particuliers. Cette nouvelle facette dinternet attire de nouveaux acteurs prônant une consommation plus responsable, transformant ainsi le consommateur connecté en internaute citoyen ».

Dans son bilan de l’année Internet 2017, Médiamétrie avait pointé l’essor considérable des applications : « si les mobinautes consultent chaque mois 3 fois plus de sites que dapplications en 2017 (52 sites contre 16 applications), ils consacrent 87 % de leur temps passé aux applications, dont la moitié sur les applications des réseaux sociaux, des jeux et de plateformes vidéos. Les 15-24 ans ont un usage encore plus concentré des applications sur leur mobile : elles représentent 92 % de leurs temps passé avec une part des réseaux sociaux, des jeux et de la vidéo qui atteint 70 % ».

Médiamétrie notait, à ce propos, « une autre facette de cette concentration dinternet, les 10 applications disponibles dans les Stores les plus consultées appartiennent toutes aux GAFA. Les sites et applications des GAFA représentent 36 % du temps total passé sur internet et 64 % des Français (38,2millions) sy connectent tous les jours ».

Médiamétrie pointait également, parmi les tendances de l’année 2017, la montée en puissance des contenus audio  en ligne : 11 millions de Français consultent les sites et applications de radio chaque mois, 15 millions se rendent sur les sites de streaming et les podcasts rassemblent 4 millions de personnes ».

Les mesures de Médiamétrie (Audience Internet Global) reposent sur un panel Internet composé de 25 000 individus de minimum 2 ans, dont plus de 4 500 bi et tri-écrans. Les consultations sont mesuré de façon automatique par un logiciel installé sur le terminal (ordinateur, mobile, tablette)

Les données Panel sont hybridées avec des données site-centric pour une mesure exhaustive :

  • Sur l’ensemble des 3 écrans (ordinateur, mobile, tablette) – sites & apps
  • Sur le périmètre France, 2 ans et plus – Tous lieux
  • Quel que soit le lieu, le mode de connexion (3G/4G/Wifi), l’OS, l’opérateur ou le protocole (http/https).

À propos de l'auteur

Mission Société Numérique

La mission Société Numérique met en œuvre un programme d’action pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et pour accompagner la transition des territoires. Notre ambition : structurer, outiller et accélérer des projets pour faire émerger une société numérique innovante et inclusive.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques