Select Page

La France au 3e rang en Europe pour l’ouverture des données publiques

L’étude comparative commandée par la Commission européenne sur la maturité de l’ouverture des données dans les différents États membres (Open Data Maturity in Europe 2018), place la France au troisième rang (avec une maturité évaluée à 83%), après l’Irlande (88 %) et l’Espagne (87 %).

Les pays ont été évalués selon quatre dimensions : politique et législation, portail de données, impact de l’ouverture et qualité des données. Sur la base des scores obtenus dans les quatre dimensions, le rapport classe la France (avec quatre autres pays) dans le groupe des pays « précurseurs » (trensdetters)

En termes de qualité des données, la France obtient la note de 76 % pour une moyenne européenne de 62 %, en raison l’automatisation de la publication et de la collecte des données (75 % des données y seraient publiées automatiquement) et surtout de l’effectivité et de la régularité de la mise à jour des données et de leurs métadonnées.

En outre, la plateforme de données ouvertes Data.gouv.fr figure parmi les bons élèves en Europe en termes de facilitation de l’interaction entre publicateurs et réutilisateurs et, surtout, de suivi analytique de l’activité et du trafic de ces derniers sur la plate-forme.

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques