Select Page

Ces fondations qui soutiennent des projets dans les domaines de la solidarité, des compétences et de l’inclusion numériques

Fondation Accenture France

La Fondation Accenture France met en œuvre le programme Skills to Succeed qui a pour objectif de développer les compétences de 3 millions de personnes dans le monde d’ici à 2020, pour les accompagner vers l’emploi et l’entrepreneuriat. Elle annonce mobiliser, a cette fin, en France, plus de 5000 jours de mécénat de compétences par an. La Fondation a également créé Acces Inclusive Tech, une co-entreprise spécialisée dans les métiers du numérique qui se donne l’objectif de « réinsérer professionnellement les plus vulnérables grâce au numérique en les mobilisant sur des projets de transformation à forte composante informatique ». Elle soutient notamment les programmes French Impact  qui se propose de fédérer l’écosystème des acteurs de la « tech & science for good  et  ShareIT, le programme d’accélération « tech for good » de Station F porté par Ashoka.

La Fondation agir contre l’exclusion (FACE)

La Fondation agir contre l’exclusion (FACE) est née à l’initiative de 13 entreprises fondatrices  pour prévenir et lutter contre toutes les formes d’exclusion, de discrimination et de pauvreté. Organisée en réseau, FACE rassemble plus de 5 650 entreprises de toutes tailles et travaille en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes concernées par sa mission d’utilité publique : institutions, associations, personnalités qualifiées, chercheurs, etc.

Elle a soutenu ou soutient  les projets Mix’it (lauréat du Transformateur Numérique),  l’Alliance pour l’emploi des jeunes dans le numérique  (qui vise à développer et à expérimenter auprès de 300 jeunes franciliens de moins de 30 ans issus de quartiers défavorisés, une méthodologie innovante de formation et d’accompagnement vers les métiers du numérique), La Grande École du Numérique, le projet Money Deal (une application pour mieux gérer son budget), le projet Learneet (qui vise à accompagner 110 jeunes décrocheurs (NEET) en Seine-Saint Denis âgés de 16 à 25 ans, pour leur faire découvrir l’utilisation des outils numériques de la recherche d’emploi et leur permettre d’atteindre une plus grande autonomie en ce sens), et le  programme WI-Filles (un programme d’initiation aux usages, aux métiers et aux compétences du numérique, destiné aux jeunes filles entre 14 et 16 ans).

Fondation AFNIC

La Fondation Afnic pour la Solidarité Numérique a pour objet « le soutien au développement d’un internet solidaire, la formation et la sensibilisation à ses usages, par le soutien à des initiatives locales et structurantes de solidarité numérique et à des projets de recherche portant sur le thème de la solidarité numérique ».

Elle a lancé en mars 2018 un  appel à projets  autour du thème  «un numérique au service d’une société plus  équitable ». Cet appel à projets concerne des actions visant à mettre en place des nouvelles formes de collaboration ou impliquant directement des bénéficiaires éloignés du numérique dans leurs pratiques personnelles ou professionnelles.

Fondation Bouygues Telecom

La Fondation Bouygues Telecom s’est fixé trois domaines d’intervention en France : la solidarité, la culture et l’environnement. La Fondation Bouygues Telecom axé en 2018  son mécénat culturel autour de l’écriture et du numérique. L’appel à projets Écrit & numérique soutient les initiatives qui favorisent l’accès aux productions culturelles écrites via le numérique. Les projets doivent concerner l’acquisition de la lecture et de l’écriture, l’accès aux textes pour les publics empêchés, la valorisation de fonds d’archives inédits ou la diffusion de créations littéraires innovantes auprès du grand public.

Fondation Cetelem pour l’inclusion par le partage numérique

La Fondation Cetelem pour l’inclusion par le partage numérique s’engage auprès de 11 partenaires et soutient des projets d’intérêt général sélectionnés selon trois grands axes d’intervention : l’accès, le bon usage et le partage numérique.

Elle apporte son soutien aux associations et initiatives suivantes :

  • AGIRabcd engagée dans l’accompagnement des populations en difficulté mais également dans la lutte contre l’exclusion des personnes fragiles. Suite à l’émergence de besoins nouveaux chez des publics en difficulté confrontés à la banalisation du numérique, la Fondation Cetelem accompagne AGIRabcd dans le développement de ses projets de Digital solidaire “sur mesure”.
  • L’Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) est une association à but non lucratif créée en 2006 pour mettre en œuvre des actions locales, expérimentales, et innovantes de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. C’est dans ce contexte que et en coopération entre l’Ansa et la Fondation que le programme “Pilotbudget” est né.
  • Les Apprentis d’Auteuil, engagé dans la prévention et la protection de l’enfance. La Fondation Cetelem porte avec eux un projet de développement du numérique en milieu scolaire, pensé comme un levier de réduction des inégalités sociales et d’insertion professionnelle.
  • L’association Artis Multimédia met en place des ateliers socio-éducatifs dans le but de favoriser la maîtrise des outils informatiques comme la bonne exploitation des ressources internet.
  • Culture Prioritaire propose aux 14-18 ans issus de quartiers populaires parisiens des services éducatifs et culturels dans le but de favoriser leur accès aux études supérieures et au monde professionnel. La Fondation Cetelem a accompagné Culture Prioritaire dans la mise en oeuvre de la plateforme PassAvenir qui permet l’identification de pistes d’orientations adaptées et performantes.
  • L’association pour la Formation et l’Aide à Réinsertion (FAiRe) : La Fondation porte avec elle le projet #MedNum94 qui a pour volonté de développer le secteur de la médiation numérique dans le Val-de-Marne.
  • L’application Homeless Plus qui permet la géolocalisation de sans-abris afin de leur apporter une aide directe. Elle a pour objectif de créer un vaste réseau connectant sans-abris et bénévoles, de manière à fournir une aide adaptée aux plus démunis en luttant contre l’exclusion sociale et le gaspillage. La Fondation soutient le développement de la V2 de l’application.
  • Voisin malin, créée en 2010, qui a pour but de redonner une place dans la société aux habitants des quartiers populaires en misant sur leurs talents et leur capacité à créer des relations de qualité auprès de leurs pairs. La Fondation Cetelem est partenaire de l’association dans le cadre de son projet “Voisins connectés” qui a pour objectif de développer les compétences numériques de chacun, par le biais de la formation des habitants-formateurs puis des habitants eux-mêmes.
  • L’association Votre École chez Vous, qui scolarise à domicile des enfants et des adolescents malades ou handicapés. La Fondation Cetelem l’accompagne pour développer leur offres de classes virtuelles dans le but de fournir à tous les étudiants en situation d’handicap les meilleures conditions d’étudier.

Fondation Groupe EDF

La Fondation Groupe EDF promeut l’inclusion sociale et notamment l’insertion sociale des jeunes et l’éducation. Elle soutient, notamment La Fédération Nationale des Écoles de Production (une campagne nationale de prévention directe des conduites à risques en lien avec le numérique) et La Fondation de l’Académie des technologies, pour son projet de formation des enseignants de lycées technologiques et professionnels et de réalisation du chemin d’apprentissage numérique pour concevoir et fabriquer un drone.

Afin de promouvoir l’accès à la culture scientifique et technologique, elle apporte son soutien à l’association la main à la pâte (afin de favoriser au sein des classes, une pratique des sciences et de la technologie attrayante, créative, contemporaine et formatrice),  à la Fondation des technologies et le programme Tuteur Intelligent pour Nouvel Apprenant (un projet de formation des enseignants des lycées technologiques et professionnels région Grand Est et de réalisation du chemin d’apprentissage numérique pour concevoir et fabriquer dans ces établissements, un drone pilotable et son jumeau numérique) et accompagne le Fam Lab (1er FabLab itinérant d’Ille-et-Vilaine permet un accès pour tous aux nouvelles machines numériques en milieu rural).

Fondation d’entreprise FDJ

La Fondation d’entreprise FDJ  s’engage à favoriser l’égalité des chances par le jeu dans 2 domaines : l’éducation, et l’insertion. Elles soutient des méthodes ludiques et pédagogiques, innovantes et inclusives, pour aider des jeunes en difficulté à apprendre et à révéler leur potentiel. Elle soutient, notamment,  le programme « Les voyageurs du numérique », « pour mettre le numérique à la portée de tous via des ateliers gratuits d’initiation et de formation au code et aux enjeux du numérique », ainsi que le programme « Communiquons autrement ! » de la Croix Rouge, qui permet aux personnes en situation de handicap n’ayant pas de faculté de communication verbale de le faire alternativement par l’intermédiaire d’outils numériques ludiques et adaptés.

La Fondation d’entreprise FDJ organisait le 11 octobre 2018 une table ronde autour de la question  « Comment faire en sorte que le numérique démultiplie l’impact du mécénat ? », en présence de  la Fondation Groupe RATP, de Bibliothèques sans Frontières et de la Fondation Groupe France Télévisions. Selon Isabelle Delaplace, déléguée générale de la Fondation d’entreprise FDJ, « En quelques années, le numérique a bouleversé les codes du secteur associatif et de l’intérêt général. Non seulement la digitalisation a permis la création de nouveaux outils au service des structures, mais le numérique est désormais au cœur de la stratégie de nombreuses d’entre elles, devenant même pour certaines un domaine d’action à part entière ». Le numérique a infiltré les champs d’action de la Fondation FDJ. Un million d’euros a été consacré aux projets relatifs au numérique depuis le début de l’année, soit plus d’un quart de son budget total sur la même période.

Fondation Free

L’objet de la Fondation Free est « de réduire la fracture numérique. Si cette notion faisait référence il y a quelques années à un déficit d’équipement chez une partie de la population, on constate que ces inégalités se sont poursuivies dans l’utilisation qui est faite de l’outil informatique »  . La Fondation Free avait lancé  en septembre 2017 un appel à projets (le second) autour du thème   « autonomie et numérique ». Elle souhaitait, en réalisant cet appel, mettre en lumière des projets de médiation numérique qui auraient pour but d’augmenter les compétences numériques et l’utilisation des outils à ces personnes ».  La Fondation Free avait a lancé en mars 2018 un appel à projets pour encourager   « l’intelligence collective au service de la transition numérique des territoire ».  Les financements attribués par la fondation serviront à l’organisation et à la consolidation du réseau (exemple : rencontres dédiées au travail collectif, salaire d’un coordinateur, expérimentation d’outils permettant la mise en commun et la diffusion des pratiques collaboratives etc)

Fondation Groupe France Télévisions

La  Fondation Groupe France Télévisions a pour vocation « d’apporter son soutien à des organismes ou à des actions qui permettent à des jeunes empêchés (des enfants aux jeunes de moins de 25 ans, empêchement dû à l’environnement social, économique, géographique, au handicap physique ou mental, la mise sous protection judiciaire de la jeunesse, l’hospitalisation …), de s’initier ou de se préparer aux métiers de l’audiovisuel et du numérique ». Elle avait lancé en septembre 2017,  en collaboration avec la plateforme de financement participatif Ulule, l’appel à projets « L’inclusion sociale des jeunes par le numérique » pour soutenir et accompagner les associations œuvrant pour l’inclusion sociale des jeunes par le numérique et favorisant leur entrée dans la vie active.

Fondation La France s’engage

Créée en 2017, la Fondation la France s’engage s’inscrit dans le prolongement du programme de soutien à l’innovation sociale La France s’engage initié par l’Etat en 2014. Elle  a pour but de promouvoir l’engagement de la société civile dans des initiatives innovantes, solidaires et utiles au plus grand nombre. Elle favorise, grâce à ces initiatives, le vivre-ensemble autour de services de proximité et le développement durable des territoires. Parmi les lauréats de l’appel à projets 2018 figuraient, notamment Auticiel – AMIKEO (une start-up de l’économie sociale et solidaire qui conçoit, développe et diffuse des applications destinées aux personnes souffrant de handicaps mentaux ou atteintes de troubles autistiques ou cognitifs), Reconnect  (qui propose aux personnes vivant en situation précaire un accès aux technologies numériques de communication par le biais d’un « Cloud Solidaire »), ViensVoirMonTaf (qui propose aux collégiens du Réseau d’Education Prioritaire (REP) d’accéder à un vivier d’entreprises via un site internet dédié, afin de trouver un stage de 3e).

Fondation de France

La Fondation de France « agit  dans tous les domaines de l’intérêt général en répondant aux besoins des personnes vulnérables, avec des actions favorisant leur insertion sociale et respectant leur dignité et leur autonomie ainsi qu’en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès, qu’il s’agisse de recherche médicale, d’environnement, d’éducation, de culture ou de formation ».

La Fondation de France a lancé en 2018 deux appels à projets  autour du thème « Emploi et activité : des solutions innovantes et solidaires pour une société numérique intégrante » pour soutenir des démarches innovantes qui lèvent des obstacles (liés à la personne, au territoire ou au secteur d’activité) pour l’accès à un revenu lié à un travail. Deux axes de travail étaient  privilégiés en 2018: « sécurisation des parcours par la coopération et la mutualisation » et  « Compétences numériques et travail ».

Fondation MAIF

La Fondation MAIF  « finance  la recherche pour prévenir les risques qui affectent les personnes et leurs biens et permettre ainsi un meilleur épanouissement de chacun ».

La Fondation a lancé en 2018 lance un appel à projets autour de la «prévention des risques via l’Intelligence Artificielle et le Big Data»  Le but étant d’approfondir la recherche en connaissance et d’apporter des solutions de sensibilisation. Les domaines recherchés comprenaient : la compréhension des comportements irrationnels, la mobilité, voitures connectés et autonomes, les vulnérables face aux nouvelles mobilités, Les capteurs, objets connectés et Smart Home et les données personnelles et privées.

Fondation Orange

La Fondation Orange a fait de la solidarité numérique le principe qui guide ses actions de mécénat dans  30 pays. Ses actions visent « à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes en difficulté, des personnes avec autisme, par des programmes d’éducation prioritairement numériques ».

La Fondation Orange a entrepris, depuis 2014, de promouvoir le concept de FabLab Solidaire à destination des jeunes en insertion « comme un levier pour leur projet professionnel ». L’appel à projets 2018 s’adresse à des FabLabs Solidaires ayant déjà déployé des parcours et candidatant à nouveau autant qu’à des FabLabs non encore accompagnés par la Fondation.

Fondation SFR

La Fondation SFR  souhaite « contribuer au rééquilibre des chances en soutenant les projets associatifs à fort impact social, qui visent notamment à redonner aux jeunes confiance en eux, et en leur avenir».

Elle a conclu un partenariat avec Emmaüs France et participé a la création d’Emmaüs Connect, qui développe des programmes d’action pour faire du numérique une chance pour les personnes en fragilité sociale. Elle agit à la fois via son programme de terrain, des actions de sensibilisation, de formation, de conseil, et plus largement d’innovation sociale. Depuis 2013, SFR a apporté à l’association un soutien financier, humain et en nature permettant notamment à Emmaüs Connect d’équiper 35 000 personnes à travers la France (ressources téléphoniques et accès Internet).​

La Fondation SFR soutient également « Tous entrepreneurs », un programme de pré-incubation pour accompagner les talents entrepreneuriaux issus de milieux populaires et booster l’esprit d’entreprendre,  Mozaïk RH (pour le lancemnt de DiversifiezVosTalents.com, la 1ère plateforme de recrutement en ligne qui va au-delà du CV), l’association Rev’Elles (qui propose a des jeunes filles un accompagnement leur permettant de travailler leur projet professionnel tout au long de l’année.

Fondation Société Générale pour la Solidarité

Cette fondation soutient des projets d’intérêt général dans deux axes l’insertion professionnelle de publics en difficulté et l’insertion par l’éducation de publics en difficulté. En 2019, 4 millions d’euros seront ainsi octroyés à des projets dans les pays d’implantation du groupe Société Générale exclusivement. En 2019, la Fondation allouera notamment une enveloppe de 100 000 euros pour des projets déployés en France et accompagnera ainsi les structures dans leur campagne de financement participatif. Parmi les associations partenaires figure Simplon.co, réseau de fabriques sociales du numérique, qui propose des formations intensives et gratuites aux métiers techniques en tension de l’économie digitale (voir. Simplon et son partenariat avec la Fondation)

Fondation Sopra Steria

La Fondation Sopra Steria-Institut de France accompagne les organismes à but non lucratif, principalement les associations et ONG  pour l’utilisation des outils numériques et la capacité à les adapter aux besoins et aux finalités d’une structure ou d’un projet social. Le soutien de la Fondation se traduit par une subvention pour des dépenses d’investissement en matériel informatique et/ou en développement d’applications, ainsi que par  l’intervention d’experts bénévoles pour accompagner l’association en fonction des besoins exprimés : pilotage de projet, expertise technique ou fonctionnelle, aide à la finalisation d’un cahier des charges technique, à l’installation de matériel, tutorat.

Fondation Thales

La Fondation Thales «  en s’adressant en priorité aux enfants et à leurs enseignants afin de renforcer l’intérêt, la curiosité et les capacités des élèves pour les sciences. L’objectif est de donner aux jeunes le goût de l’innovation et de les rendre plus agiles dans un monde qui change de plus en plus vite ».

Elle soutient, notamment , le programme Declick 14’s, qui propose un apprentissage ludique de la programmation informatique à des collégiens issus de zones d’éducation prioritaire. Tout en apprenant à maîtriser l’outil numérique, ils donnent vie à ces solutions sous la forme d’un jeu vidéo qu’ils doivent créer en codant. Elle soutient egalement  programme des Savanturiers de l’ingénierie et du numérique :  un modèle d’apprentissage par la recherche, parrainé par des chercheurs et ingénieurs de Thales qui œuvrent en binôme avec les enseignants du primaire et du secondaire pour accompagner les classes à mettre en œuvre un projet scientifique. L’objectif est de former les élèves et les enseignants aux pratiques et instruments technologiques et numériques responsables et créatifs en s’inspirant des méthodes et éthiques de la recherche scientifique et de l’ingénierie.

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques