Select Page

Trois indicateurs numériques parmi les 98 indicateurs nationaux des Objectifs du Développement durable (ODD)

L’INSEE vient de publier la liste des « Indicateurs pour le suivi national des objectifs de développement durable ». Ces 98 indicateurs constituent le tableau de bord qui permettra à la France de suivre (et de documenter) ses progrès dans la réalisation des objectifs qu’elle s’est fixée en matière de développement durable.

Même si le numérique intervient dans la réalisation de la plupart des objectifs et des cibles, les indicateurs des ODD reflètent peu cet état de fait.

6 indicateurs numériques parmi les 244 indicateurs des Nations Unies

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2 030.

Tous les pays doivent mettre en œuvre l’intégralité de l’agenda 2030, avec le même degré d’ambition, tout en tenant compte de la variété des situations. Ils sont invités à rendre compte annuellement de leurs progrès devant le forum politique de haut niveau des Nations unies.

Chaque année, le Secrétaire général de l’ONU établit un rapport annuel de suivi et d’examen des ODD au niveau mondial.

Les « Objectifs du développement durable » (ODD, SDG en anglais)  se déclinent en 17 objectifs, 169 cibles, adossées à 244 indicateurs.

Même si le numérique intervient dans la réalisation de la plupart des objectifs et des cibles, les indicateurs des ODD reflètent peu cet état de fait.

Seuls 6 des 244 indicateurs des ODD de l’Agenda 2 030 portent sur le numérique :

  • 4.a.1 : « Proportion d’établissements scolaires ayant accès à Internet à des fins pédagogiques et à des ordinateurs à des fins pédagogiques » : cet indicateur documente la cible 4.à « Construire des établissements scolaires qui soient adaptés aux enfants, aux personnes handicapées et aux deux sexes »
  • 4.4.1 « Proportion de jeunes et d’adultes ayant des compétences en informatique et en communication, par type de compétence ». Cet indicateur documente la cible 4.4 « D’ici à 2030, augmenter nettement le nombre de jeunes et d’adultes disposant des compétences, notamment techniques et professionnelles, nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat ».
  • 9.c.1 : « Proportion de la population ayant accès à un réseau mobile, par type de technologie » : cet indicateur documente la cible 9.c « Accroître nettement l’accès aux technologies de l’information et des communications et faire en sorte que tous les habitants des pays les moins avancés aient accès à Internet à un coût abordable d’ici à 2020 »
  • l5.b.1 : « Proportion de la population possédant un téléphone portable, par sexe » : cet indicateur documente la cible 5.b « Renforcer l’utilisation des technologies clefs, en particulier de l’informatique et des communications, pour favoriser l’autonomisation des femmes ».
  • 17.6.2 : « Abonnements à une connexion à Internet à haut débit fixe pour 100 habitants, par vitesse de connexion » : cet indicateur documente la cible 17.6 « Renforcer l’accès à la science, à la technologie et à l’innovation et la coopération Nord-Sud et Sud-Sud et la coopération triangulaire régionale et internationale dans ces domaines et améliorer le partage des savoirs »
  • 17.8.1 « Proportion de la population utilisant Internet » : cet indicateur documente la cible 17.8 « Faire en sorte que la banque de technologies et le mécanisme de renforcement des capacités scientifiques et technologiques et des capacités d’innovation des pays les moins avancés soient pleinement opérationnels d’ici à 2017 et renforcer l’utilisation des technologies clefs, en particulier de l’informatique et des communications ».

Alain Ducass, très impliqué dans les enjeux de la transition énergétique et numérique en Afrique, constate que « cette prise en compte apparaît bien faible alors que l’évolution significative du numérique depuis 2015 lui permet de contribuer activement à chacun des objectifs. A titre d’exemple, les réseaux de fibres optiques et de télécommunications mobiles ne sont pas évoqués dans l’objectif 9 sur les infrastructures et l’innovation ; bien qu’elles fassent déjà l’objet de milliers de bonnes pratiques internationales fructueuses, ni l’e-éducation, ni l’e-santé, ni l’eGouv ou l’e-agriculture, n’y sont pas non plus mentionnés ». Ne sont pas mentionnées, non plus, les nouvelles formes de mobilité, telles que le covoiturage ou le partage de véhicules, « bien qu’elles puissent contribuer de façon déterminante à de meilleurs transports urbains et interurbains » (cible 11.2)

Un rapport annuel de l’Union européenne

L’Union européenne a publié en septembre 2018 son rapport de suivi des Objectifs de développement durable. « Globalement, sur la base des indicateurs sélectionnés pour suivre ces objectifs dans un contexte européen, l’UE a progressé vers la réalisation de la plupart des 17 ODD au cours des cinq dernières années. Les progrès ont été plus rapides pour certains que pour d’autres. En outre, à l’intérieur des ODD, on observe également, dans des domaines particuliers, un certain recul par rapport aux objectifs de développement durable. …. Au cours des 5 dernières années, l’UE a accompli les progrès les plus importants vers la réalisation globale de l’ODD 3 « Bonne santé et bien-être », suivi de l’ODD 4 « Éducation de qualité » et de l’ODD 7 « Énergie propre et d’un coût abordable ».

Ce rapport donne un aperçu statistique des progrès vers la réalisation des ODD dans l’UE. A cette fin, la Commission européenne et Eurostat avaient élaboré leur propre cadre d’indicateurs de référence pour le suivi des ODD dans le contexte de l’UE : 100 indicateurs au total.

Cette liste ne comprend aucun indicateur relatif a à des usages ou des taux d’équipement numériques. Cette liste d’indicateurs fait l’objet d’un examen régulier pour y ajouter de nouveaux indicateurs.

 France : 3 indicateurs numériques sur 98

Lors du comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) le 8 février 2018, le gouvernement a réaffirmé son engagement à mettre en œuvre les ODD sur le plan national et international.

Une feuille de route sur la mise en œuvre des ODD par la France est pilotée par la Déléguée interministérielle au développement durable en concertation avec l’ensemble des parties prenantes. Cette feuille de route fera appel à une revue des politiques publiques au regard des ODD et définira des priorités d’action pour la France pour l’atteinte des ODD.

En France, le travail de sélection des indicateurs afin de proposer une liste adaptée au contexte et aux enjeux nationaux a été confié au Conseil national de l’information statistique. Les travaux du groupe ont permis de proposer un tableau de bord de 98 indicateurs, qui coïncident seulement pour partie avec les 244 indicateurs des Nations Unies.

  • Pour évaluer les progrès réalisés vers l’Objectif n° 4 (Éducation de qualité), la déclinaison française prend en compte l’indicateur « compétences numériques des particuliers »
  • L’Objectif n° 10 (Réduction des inégalités), prend en compte les indicateurs « Part des individus s’étant connectés à internet au cours des trois derniers mois » et « Part des individus disposant du haut débit à leur domicile »

Ces trois indicateurs sont calculés par l’INSEE à partir des enquêtes annuelles Technologies de l’information et de la communication auprès des ménages.

  • L’indicateur « compétences numériques des particuliers » est calculé à partir d’activités liées à l’utilisation d’Internet ou de logiciels par des personnes âgées de 16 à 74 ans dans quatre domaines spécifiques (information, communication, résolution de problèmes, compétences en logiciels). Sur la base de ces activités, un indicateur global des pratiques numériques est calculé sur une échelle : «pas de compétences», «faible», «basique» ou «supérieur à la base»).
  • L’indicateur « Part des individus s’étant connectés à internet au cours des trois derniers mois » prend en compte le nombre d’individus de 15 ans ou plus vivant en France dans un ménage ordinaire ayant utilisé Internet au cours des trois derniers mois, rapporté à la population totale correspondante
  • L’indicateur « Part des individus disposant du haut débit à leur domicile » prend en compte le nombre d’individus de 15 ans ou plus vivant en France dans un ménage ordinaire disposant d’une connexion à haut débit au réseau fixe (par l’ADSL, le câble, la fibre optique, le Wi-Fi public ou par satellite) rapporté à la population totale correspondante.
Les 17 objectifs de développement durable de la France

Objectif n° 1 : Éradication de la pauvreté

Objectif n° 2 : Sécurité alimentaire et agriculture durable

Objectif n° 3 : Santé et bien-être

Objectif n° 4 : Éducation de qualité

Objectif n° 5 : Égalité entre les femmes et les hommes

Objectif n° 6 : Gestion durable de l’eau pour tous

Objectif n° 7 : Énergies propres et d’un coût abordable

Objectif n° 8 : Travail décent et croissance durable

Objectif n° 9 : Infrastructures résilientes et innovation

Objectif n° 10 : Réduction des inégalités

Objectif n° 11 : Villes et communautés durables

Objectif n° 12 : Consommation et production responsables

Objectif n° 13 : Lutte contre les changements climatiques

Objectif n° 14 : Vie aquatique marine

Objectif n° 15 : Vie terrestre

Objectif n° 16 : Paix, justice et institutions efficaces

Objectif n° 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs

Source

À propos de l'auteur

Mission Société Numérique

La mission Société Numérique met en œuvre un programme d’action pour favoriser l’autonomie et la capacité de tous à saisir les opportunités du numérique et pour accompagner la transition des territoires. Notre ambition : structurer, outiller et accélérer des projets pour faire émerger une société numérique innovante et inclusive.

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques