Select Page

Premières Journées Nationales de la Science Ouverte les 4-6 décembre 2018

« La science ouverte n’est en effet pas une évolution technique, mais un changement profond de paradigme, qui implique des évolutions à différents niveaux des processus scientifiques, en amont comme en aval. Elle constitue une opportunité pour améliorer la recherche elle-même mais aussi sa dimension collaborative et sa relation avec la société ».

La ministre de la recherche Frédérique Vidal a annoncé le 4 juillet 2018 un plan national pour la science ouverte. Ce plan  définit, comme l’a fait la recommandation européenne de 2012, de nouvelles règles et couvre un spectre beaucoup plus large que la seule ouverture des publications, qui est le premier étage de la science ouverte mais ne peut pas s’y résumer.

Le plan s’articule en effet autour de trois axes :

  • généraliser l’accès ouvert aux publications,
  • structurer et ouvrir les données de la recherche,
  • s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale.

Les  premières journées nationales de la science ouverte, organisées par le Comité pour la science ouverte, ont pour vocation de faire un état des lieux de la question pour permettre aux acteurs de la recherche, et en premier lieu les chercheurs, d’identifier les évolutions possibles de leurs pratiques quotidiennes, dans leur communauté.

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter