Select Page

Nouvelle Calédonie : les usages numériques évoluent plus vite que les services et compétences

La cellule Économie numérique du gouvernement, en lien avec l’Observatoire Numérique de Nouvelle-Calédonie a rendu public les résultats du Baromètre Numérique.

  • 81 % des Calédoniens surfent sur Internet (+19 points par rapport à 2011). La fracture numérique subsiste, notamment dans les zones éloignées des centres urbains.
  • Les usages numériques progressent à un rythme soutenu, entraînés par l’utilisation des réseaux sociaux.  61 % des Calédoniens sont présents sur les réseaux sociaux, loin devant la moyenne mondiale (42 %).
  • 70 % des services publics ont un site internet. « L’administration s’ouvre progressivement aux démarches en ligne (portail service-public.nc, déclarations de revenus…)».
  • Le commerce en ligne prend de l’ampleur, même si les transactions internationales dominent.
  • La filière numérique calédonienne se développe mais est confrontée au manque de compétences. La moitié des entreprises de la filière expriment de vraies difficultés à recruter localement. Et 42 % ont de fortes attentes, particulièrement sur les métiers de conception/développement et d’administration réseaux.

Ce baromètre repose sur plusieurs enquêtes conduites d’octobre 2017 à janvier 2018 auprès d’échantillons représentatifs de la population (1 160 particuliers), des services publics, des entreprises et de la filière numérique de la Nouvelle-Calédonie.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, représenté par la cellule économie numérique, organisait, en juillet 2018, la sixième édition des rencontres des animateurs numériques du territoire.

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter