Select Page

Les algorithmes à l’épreuve de la médiation numérique

Comment faire que le public le plus large comprenne les enjeux techniques, juridiques et politiques d’un algorithme ?  Comment faire de data.gouv.fr un outil pour la médiation numérique ?

Lors des rencontres Numérique en Commun[s] à Nantes le 13 septembre, la mission Etalab organise un Forum d’état (le 4eme) pour recueillir  le point de vue des professionnels de la mediation numérique autour de ces deux questions.

En 2016, la loi pour une République Numérique a introduit dans le code des relations entre le public et l’administration l’obligation pour les administrations d’informer chaque citoyen, lorsqu’une décision individuelle le concernant a été prise à son encontre à l’aide d’un algorithme.

Cette même loi fixe aussi un objectif d’open data par défaut. A partir d’octobre 2017, la loi impose un principe d’ouverture des données par défaut à toutes les administrations, tous les acteurs investis d’une mission de service public et les collectivités locales de plus de 3500 habitants et 50 agents. Rares sont les données publiques qui ne sont pas concernées par cette obligation d’ouverture.

Ce quatrième forum Open d’Etat se décline en deux ateliers :

Atelier 1 – “Un algorithme c’est comme une recette de cuisine !”: à travers l’exemple du calcul de la taxe d’habitation nous testerons de nouvelles approches de médiation aux algorithmes. Comment faire que le public le plus large comprenne les enjeux techniques, juridiques et politiques d’un algorithme ? Comment décortiquer l’algorithme et lui donner du sens ? 

Atelier 2 – Faire de data.gouv.fr un outil pour la médiation numérique : comment faire pour que la plateforme data.gouv.fr s’adresse à un public plus large et appuie plus fortement la médiation numérique dans ses actions ? Comment mieux éditorialiser le portail pour rendre l’ouverture des données plus lisible par le plus grand nombre ? Quelles fonctionnalités manque-t-il pour élargir le public de l’ouverture des données ?

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter