Select Page

Au-delà de l’apprentissage des outils numériques « sur le tas », 33 % des Français souhaiteraient bénéficier d’un accompagnement dans des lieux dédiés

La numérisation de la société appelle une adaptation et une mise à jour régulière des connaissances afin de s’adapter aux nouveaux services, appareils et fonctionnalités régulièrement offertes. Cet effort d’apprentissage permanent vaut pour les personnes qui ne sentent pas trop à l’aise avec le numérique comme pour les autres.

Le Baromètre du Numérique (co-financé par l’Agence du Numérique) apporte un certain nombre d’éclairages sur la manière dont les personnes ont « appris » le numérique ainsi sur leurs attentes en matière d’accompagnement et de formation.

L’apprentissage des outils numériques se fait d’abord seul, puis avec des pairs

C’est « toute seule » qu’une personne sur trois (31 % des premières réponses) déclare avoir appris à utiliser des outils numériques ; 21 % avec le concours de membres de la famille, 13 % avec des amis ou collègues.

L’apprentissage « sur le tas », seul ou avec des pairs (famille, amis et collègues) est ainsi la norme pour la majorité des personnes interrogée

Parmi ceux qui déclarent le plus fréquemment  avoir bénéficié d’un apprentissage dans le cadre de la formation initiale figurent les moins de 40 ans (20 %), les diplômés du supérieur et les catégories d’actifs les plus diplômées (cadres et membres des professions intermédiaires).

Parmi ceux qui ont le plus bénéficié d’un apprentissage dans le cadre de la formation continue figurent les cadres (19 %) et les sexagénaires (15 %). Autre particularité des sexagénaires : le fort recours à des membres de la famille (les enfants, voire les petits-enfants) pour apprendre à tirer parti des outils numériques (27 %).

Les femmes déclarent moins souvent que les hommes (24 % contre 39 %) avoir appris seules les outils numériques : 26 % d’entre elles se sont tournées vers des membres de la famille (15 % chez les hommes).

33 % des personnes en quête d’accompagnement dans un lieu dédié pour maîtriser les outils numériques

L’édition 2017 du Baromètre du Numérique met en relief des besoins plus structurés de formation ou d’accompagnement dans un lieu dédié.

Ainsi, quand il s’agit de désigner « le dispositif le plus adapté pour permettre une meilleure maîtrise des outils numériques », 17 % des personnes mentionnent un accompagnement personnel et 16 % des cours collectifs dans un lieu dédié.

Les catégories qui expriment les attentes les plus fortes en matière d’accompagnement, qu’il soit personnalisé ou via des cours collectifs, sont les retraités, les personnes âgées (Plus de 70 ans, 60-69 ans), les moins diplômés, mais aussi la classe moyenne supérieure (en termes de revenus).

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter