Select Page

Mois : mai 2018

Stratégie nationale pour un numérique inclusif : les principales recommandations

Le Gouvernement, les associations d’élus partenaires de la Conférence nationale des territoires, les collectivités et les acteurs locaux, publics ou privés, ont entrepris en décembre 2017  d’élaborer conjointement une stratégie nationale pour un numérique inclusif. Cette stratégie doit permettre de formaliser des objectifs communs, de fédérer et coordonner les différents acteurs, de mieux définir les rôles de chacun d’entre eux et d’unir les moyens et les efforts de tous, pour rendre l’action collective plus efficace pour les citoyens. visant à venir en aide aux 13 millions de Français laissés sur la touche par le développement d’internet dans la vie...

Voir plus

Mesinfos : 2000 personnes testent à Lyon la portabilité de leurs données personnelles

Le règlement européen de protection des données (RGPD), entré en vigueur le 25 mai, consacre un nouveau droit : le droit à la portabilité. L’usager d’un service pourra désormais se voir restituer ses informations personnelles collectées par une entreprise ou une organisation publique s’il veut les transmettre à une autre. Par exemple lors d’un changement de fournisseur de messagerie ou d’électricité. Ce nouveau droit  permet aussi de placer ces données sur un serveur indépendant des entreprises et organisations  qui les ont initialement collectées. Le projet  MesInfos,  mené par la FING (Fondation Internet nouvelle génération)  a pour objectif de rendre effectif...

Voir plus

Retour sur la Journée nationale cohésion sociale et numérique

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), l’Agence du Numérique et l’UNCCAS organisaient le 16 mai une journée nationale « Cohésion sociale et numérique », dans les locaux du Ministère des Solidarités et de la Santé. Près de 250 acteurs (collectivités, associations, institutions…) étaient présents.   Une introduction sur les enjeux croisés du numérique et de la cohésion sociale En introduction, le Directeur Général de la Cohésion sociale, Jean-Philippe Vinquant, a rappelé les enjeux de l’inclusion numérique, qui ont constitué le fil rouge de cette journée : rendre plus effectif l’accès aux droits, résoudre des problématiques pour les publics et les...

Voir plus

Faciliter l’utilisation des outils numériques pour les personnes ne maîtrisant pas l’écrit en langue française

Parmi les citoyens en difficulté avec le numérique, une personne sur quatre l’est à cause de sa situation d’illettrisme ou de sa maîtrise insuffisante de la langue française. Le Labo « Numérique et inclusion » de l’Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) s’est penchée sur les difficultés que rencontrent les personnes ne maîtrisant pas l’écrit en langue française pour tirer parti des services numériques. Parmi la population des personnes ne maîtrisant pas l’écrit en langue française, le Labo Numérique de l’ANSA distingue trois grandes catégories : les personnes en situation d’illettrisme (elles ont été scolarisées en France mais ne maîtrisent pas aujourd’hui...

Voir plus

Un coffre-fort numérique pour les personnes en situation de précarité : bilan d’une expérimentation

Le coffre-fort numérique est un service sécurisé en ligne qui permet aux personnes de conserver leurs documents administratifs et/ou personnels (carte d’identité, permis de conduire, contrats, factures, relevés, photos, etc.) et d’y accéder via Internet. L’utilisateur choisit la nature des documents qu’il souhaite conserver dans cet espace qui lui est personnel. La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et l’Union Nationale des Centres Communaux et intercommunaux d’Action Sociale (UNCCAS) ont lancé en juillet 2016 une expérimentation visant à évaluer l’usage et l’utilité du coffre-fort numérique, à la fois auprès des personnes accompagnées mais aussi des agents des CCAS dans...

Voir plus

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter

Rubriques