Select Page

Ces fondations qui soutiennent des projets dans les domaines de la solidarité, des compétences et de l’inclusion numériques

Fondation AFNIC

La Fondation Afnic pour la Solidarité Numérique a pour objet « le soutien au développement d’un internet solidaire, la formation et la sensibilisation à ses usages, par le soutien à des initiatives locales et structurantes de solidarité numérique et à des projets de recherche portant sur le thème de la solidarité numérique ».

Elle a lancé en mars 2018 un  appel à projets  autour du thème  «un numérique au service d’une société plus  équitable ». Cet appel à projets concerne des actions visant à mettre en place des nouvelles formes de collaboration ou impliquant directement des bénéficiaires éloignés du numérique dans leurs pratiques personnelles ou professionnelles.

Fondation Bouygues Telecom

La Fondation Bouygues Telecom s’est fixé trois domaines d’intervention en France : la solidarité, la culture et l’environnement.

La Fondation Bouygues Telecom axé en 2018   son mécénat culturel autour de l’écriture et du numérique. L’appel à projets Écrit & numérique soutient les initiatives qui favorisent l’accès aux productions culturelles écrites via le numérique.

Les projets doivent concerner l’acquisition de la lecture et de l’écriture, l’accès aux textes pour les publics empêchés, la valorisation de fonds d’archives inédits ou la diffusion de créations littéraires innovantes auprès du grand public.

Fondation Orange

La Fondation Orange a fait de la solidarité numérique le principe qui guide ses actions de mécénat dans  30 pays. Ses actions visent « à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes en difficulté, des personnes avec autisme, par des programmes d’éducation prioritairement numériques ».

La Fondation Orange a entrepris, depuis 2014, de promouvoir le concept de FabLab Solidaire à destination des jeunes en insertion « comme un levier pour leur projet professionnel ». L’appel à projets 2018 s’adresse à des FabLabs Solidaires ayant déjà déployé des parcours et candidatant à nouveau autant qu’à des FabLabs non encore accompagnés par la Fondation.

Fondation Free

L’objet de la Fondation Free est « de réduire la fracture numérique. Si cette notion faisait référence il y a quelques années à un déficit d’équipement chez une partie de la population, on constate que ces inégalités se sont poursuivies dans l’utilisation qui est faite de l’outil informatique »  . La Fondation Free avait lancé  en septembre 2017 un appel à projets (le second) autour du thème   « autonomie et numérique ». Elle souhaitait, en réalisant cet appel, mettre en lumière des projets de médiation numérique qui auraient pour but d’augmenter les compétences numériques et l’utilisation des outils à ces personnes ».  La Fondation Free avait a lancé en mars 2018 un appel à projets pour encourager   « l’intelligence collective au service de la transition numérique des territoire ».  Les financements attribués par la fondation serviront à l’organisation et à la consolidation du réseau (exemple : rencontres dédiées au travail collectif, salaire d’un coordinateur, expérimentation d’outils permettant la mise en commun et la diffusion des pratiques collaboratives etc)

Fondation Groupe France Télévisions

La  Fondation Groupe France Télévisions a pour vocation « d’apporter son soutien à des organismes ou à des actions qui permettent à des jeunes empêchés (des enfants aux jeunes de moins de 25 ans, empêchement dû à l’environnement social, économique, géographique, au handicap physique ou mental, la mise sous protection judiciaire de la jeunesse, l’hospitalisation …), de s’initier ou de se préparer aux métiers de l’audiovisuel et du numérique ». Elle avait lancé en septembre 2017,  en collaboration avec la plateforme de financement participatif Ulule, l’appel à projets « L’inclusion sociale des jeunes par le numérique » pour soutenir et accompagner les associations œuvrant pour l’inclusion sociale des jeunes par le numérique et favorisant leur entrée dans la vie active.

Fondation MAIF

La Fondation MAIF  « finance  la recherche pour prévenir les risques qui affectent les personnes et leurs biens et permettre ainsi un meilleur épanouissement de chacun ».

La Fondation a lancé en 2018 lance un appel à projets autour de la « prévention des risques via l’Intelligence Artificielle et le Big Data »  Le but étant d’approfondir la recherche en connaissance et d’apporter des solutions de sensibilisation. Les domaines recherchés comprenaient : la compréhension des comportements irrationnels, la mobilité, voitures connectés et autonomes, les vulnérables face aux nouvelles mobilités, Les capteurs, objets connectés et Smart Home et les données personnelles et privées.

Fondation de France

La Fondation de France « agit  dans tous les domaines de l’intérêt général en répondant aux besoins des personnes vulnérables, avec des actions favorisant leur insertion sociale et respectant leur dignité et leur autonomie ainsi qu’en développant des solutions porteuses d’innovation et de progrès, qu’il s’agisse de recherche médicale, d’environnement, d’éducation, de culture ou de formation ».

La Fondation de France a lancé en 2018 deux appels à projets  autour du thème « Emploi et activité : des solutions innovantes et solidaires pour une société numérique intégrante » pour soutenir des démarches innovantes qui lèvent des obstacles (liés à la personne, au territoire ou au secteur d’activité) pour l’accès à un revenu lié à un travail.

Deux axes de travail étaient  privilégiés en 2018: Sécurisation des parcours par la coopération et la mutualisation & Compétences numériques et travail.

La Fondation Sopra Steria

La Fondation Sopra Steria-Institut de France accompagne les organismes à but non lucratif, principalement les associations et ONG  pour l’utilisation des outils numériques et la capacité à les adapter aux besoins et aux finalités d’une structure ou d’un projet social.

Le soutien de la Fondation se traduit par une subvention pour des dépenses d’investissement en matériel informatique et/ou en développement d’applications, ainsi que par  l’intervention d’experts bénévoles pour accompagner l’association en fonction des besoins exprimés : pilotage de projet, expertise technique ou fonctionnelle, aide à la finalisation d’un cahier des charges technique, à l’installation de matériel, tutorat.

 

 

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter