Select Page

« Les réalités du travail et de l’emploi telles qu’elles s’étaient stabilisées au cours du XXe siècle, évoluent fortement. De nouvelles garanties sociales, collectives et attachées à la personne sont à inventer. Alors que la digitalisation de la société peut favoriser l’isolement, il est nécessaire de soutenir des projets intégrateurs qui créent de la solidarité ».

L’appel à projets 2018 de  la Fondation de France soutiendra des démarches innovantes qui lèvent des obstacles (liés à la personne, au territoire ou au secteur d’activité) pour l’accès à un revenu lié à un travail.

Cet appel à projets s’adresse à :

  • des associations et éventuellement des coopératives dont l’activité relève de l’intérêt général
  • des regroupements de structures permettant des regroupements de structures permettant de
  • des regroupements de structures permettant de construire une offre de services territorialisée

Deux axes de travail sont privilégiés en 2018.

Sécurisation des parcours par la coopération et la mutualisation

Nouveaux espaces et collectifs de travail

Le programme Emploi soutiendra les nouveaux espaces et collectifs de travail qui cherchent à sécuriser les personnes dans leur activité professionnelle par la mise en réseau et portent des dynamiques collectives pour la création d’activité sur les territoires. Par exemple, les projets qui visent à ouvrir les tiers lieux (espaces de coworking, ateliers de fabrication numérique, etc.) aux publics qui en restent aujourd’hui éloignés seront étudiés avec intérêt.

Économie collaborative d’utilité sociale

De nombreux besoins sociaux ne trouvent aujourd’hui pas de réponse. Leur satisfaction peut être créatrice d’activité et de revenu pour les personnes, de qualité de vie pour la population et de développement pour les territoires. Le programme Emploi aidera des démarches qui organisent la rencontre entre une offre de travail et une demande de de biens et de services

Compétences numériques et travail

La digitalisation très rapide du travail implique l’acquisition de compétences qui doivent sans cesse être renouvelées compte tenu des évolutions technologiques. Pour les personnes qui ne sont pas ou plus intégrées dans le monde de l’entreprise, cela peut constituer un frein à l’employabilité.

Le programme Emploi pourra soutenir des projets qui visent à :

  • développer la capacité des personnes les plus vulnérables à utiliser les nouvelles technologies dont l’usage est aujourd’hui nécessaire pour exercer un métier.
  • former des personnes éloignées de l’emploi pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires aux métiers du numérique (développeur, animateur de communautés, médiateur numérique, etc.) et les accompagner vers l’emploi/la création d’activité.

Dates limites de dépôt des dossiers : 31 mai 2018

 

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter