Select Page

Ce numéro de la revue Terminal rassemble une sélection d’articles présentés lors de la 15e édition du séminaire annuel de M@rsouin, sur la trentaine de communications présentées.

Les deux premiers articles questionnent les usages du numérique dans le cadre de l’institution scolaire, primaire et secondaire. Agnès Leprince interroge tout d’abord le lien entre usages du numérique et performance scolaire, à partir des données issues d’une enquête par questionnaire menée dans le cadre de la recherche ANR INEDUC « Inégalités éducatives et construction des parcours des 11-15 ans dans leurs espaces de vie . « Elle nous y apprend que des corrélations existent entre les deux, mais qu’elles dépendent beaucoup des types d’usages (documentaires, récréatifs ou communicationnels) et de leur intensité ».

Xavier Levoin et Bastien Louessard explorent quant à eux une autre dimension de l’interface vie privée / vie scolaire des élèves, en se demandant comment les Espaces Numériques de Travail (ENT) affectent la temporalité des interactions entre les familles et l’institution scolaire. « En examinant les usages d’un ENT via une série d’entretiens auprès de parents d’élèves, chefs d’établissements, conseillers principaux d’éducation et élèves, les auteurs nous enseignent que les ENT peuvent cristalliser les tensions entre les différents membres de la communauté éducative du fait de discordances temporelles : le temps de travail des professeurs pour renseigner l’ENT ne répond pas toujours aux souhaits des parents d’avoir l’information presque « en temps réel ». Les ENT peuvent malgré cela se révéler de bons outils de médiation entre les différentes parties prenantes ».

Le troisième article se penche lui aussi sur des questions liées aux temps : « Jean-Marc Josset et Alain Rallet y étudient les formes complexes de perception du temps de transport, profondément transformées par les possibilités d’utilisation du temps de transport offertes par les smartphones. Les auteurs explicitent l’intérêt d’explorer ces autres dimensions de la qualité des transports, et présentent l’expérimentation d’une méthode de collecte de données via des smartphones pour évaluer le bien-être en contexte de mobilité ».

Les mobilités sont également au cœur des préoccupations du quatrième article. Raphaël Charbey, Romain Demarets, Christian Licoppe et Julien Morel s’y attachent à comprendre les pratiques de mobilités suscitées par la participation au jeu en réseau Ingress, qui s’appuie sur la géolocalisation. Ce jeu rassemble plusieurs millions de joueurs du monde entier et constitue pour les auteurs le terrain d’une recherche originale.

Émilie Huiban, Jacques Fischer-Lokou, Nicolas Deporte et Christine Petr proposent, pour leur part, une lecture des données de l’enquête M@rsouin 2014 sur la consommation collaborative  « à l’aune de la théorie de l’autodétermination, issue du champ de la psychologie sociale, unz approche originale jusqu’alors ignorée des recherches sur la consommation collaborative ».

     Sommaire

  • Claire de Bellefon et Margot Beauchamps: Usages numériques : quelles transformations des pratiques sociales ?
  • Agnès Grimault-Leprince: Usages numériques et performances scolaires : des relations contrastées selon les types d’usage et leur intensité
  • Bastien Louessard et Xavier Levoin: Les relations école-famille sous l’angle de temporalités divergentes : suivi en « temps réel » ou médiation ?
  • Jean-Marc Josset et Alain Rallet: Numérique et transport : observer et mesurer des formes plus complexes de perception du temps de transport
  • Raphaël Charbey, Romain Demarets, Christian Licoppe et Julien Morel: Triangulation des méthodes pour l’étude des mobilités d’un jeu géolocalisé (Ingress)
  • Émilie Huiban, Jacques Fischer-Lokou, Nicolas Deporte et Christine Petr: Approche exploratoire des ressorts « motivationnels » à pratiquer la consommation collaborative.

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter