Select Page

Corse : des usages numériques qui progressent, des écarts qui se creusent…

La Collectivité Territoriale de Corse a publié il y a quelques semaines les résultats d’une « étude du niveau d’appropriation des TIC en Corse en vue de l’élaboration du baromètre Corse Numérique ».

Le niveau d’équipement numérique des foyers insulaires a encore progressé depuis 2 ans et les internautes corses ont de plus en plus tendance à accéder à l’internet via leur téléphone mobile.

95 % des ménages corses sont équipés d’un téléphone mobile, dont 79 % de smartphones (+10 points depuis 2014 et +21 points par rapport à la moyenne française).

« Le niveau d’équipement numérique des foyers insulaires a encore progressé depuis 2 ans. Contrairement à 2014, où le niveau d’équipement des foyers insulaires était soit supérieur, soit égal à la moyenne nationale, il est désormais supérieur pour l’ensemble des équipements ».

Les objets connectés auraient, par ailleurs,  conquis 10 % des ménages en Corse, avec un pic pour les 45-60 ans (17 %).

Engouement pour les usages mobiles

Les usages du téléphone mobile dans les foyers corses sont tous en forte hausse : consultation d’actualités sur les sites web, inscription sur les réseaux sociaux, montée en puissance des plateformes comme AirBnB ou BlaBlaCar.

Des usages jusqu’alors peu fréquents en Corse ont fortement progressé :  +13 points pour l’usage de Twitter.

57 % des internautes corses utilisent internet pour effectuer des démarches administratives alors que la moyenne nationale est de 62 %. Ils étaient 43 % en 2014, pour une moyenne nationale de 50 %.

La fracture numérique reste faible selon les territoires. La typologie territoriale n’a pas plus d’influence qu’en 2014, même pour les 14 % de foyers qui ne sont pas équipés d’une connexion internet à domicile.

« Une fracture numérique d’origine sociale est aujourd’hui observable en Corse »

« Une fracture numérique d’origine sociale est aujourd’hui observable en Corse. Elle ne l’était pas dans les baromètres précédents » observent les auteurs du Baromètre numérique corse. Des  écarts se creusent, en 2016, tant au niveau des équipements que des usages : 88 % des cadres, professions libérales et intellectuelles supérieures contre 36 % des ouvriers déclarent effectuer des démarches administratives en ligne ; les mêmes CSP+ sont 25 % à faire des achats en ligne 2 à 3 fois par semaine, alors que la moyenne toutes CSP confondues, pour une fréquence identique, s’établit à 11 %.

  • « Ces éléments de fracture émergents dessinent volens nolens un Internet à deux vitesses, susceptible d’engendrer un sentiment de promesses non tenues ».
  • « Les primo-adoptants (early adopters) restent trop isolés pour permettre l’ancrage d’une culture de l’innovation dans la société insulaire ».

L’enquête a été réalisée par le groupement MVM-Items International auprès de 1000 personnes.

Les données du Baromètre sont disponibles sur opendata.corsica

À propos de l'auteur

Labo ouvert

Collectivités, acteurs publics, chercheurs, citoyens, envoyez vos propositions d'articles ou de valorisation de données !

.

Twitter